Première production

Insoutenable suspense que l’ouverture du four plein pour ma première cuisson émail… et 36 bonnes heures de refroidissement.Dernière phase du processus après le tournage, le séchage, le tournassage, le décor, la première cuisson, l’émaillage ; tout peut encore être gâché à ce moment-là, dans la dernière ligne droite.

Terre, couleurs et émail nouveaux, avec des courbes de cuisson théoriques qu’il restait à éprouver… Et quand il y a un objectif en vue (marché de la Bouille le 30/04), pas de droit à l’erreur…

Ouf ! Ni casse, ni bavure. Plutôt satisfaite du résultat…

N’hésitez pas à commenter, ici ou ailleurs (Facebook…), que la critique soit ou non positive. Un regard extérieur m’aide toujours à avancer.

Une réflexion au sujet de « Première production »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s